https://www.facebook.com/tourdemontaigne/?view_public_for=223900881015431

Nos Vins

" Un terroir historique "


"Il ne convient pas d'aimer le vin modérément : on pourrait croire que vous tenez ce don de Dieu pour peu de choseMichel Eyquem de Montaigne, Les Essais.

C'est indéniable, l'illustre maître des lieux appréciait les vins, en particulier ceux produits sur ses vignes de Montaigne. La fresque d'une grappe de raisin blanche encore visible dans le cabinet de travail de la Tour atteste ainsi de la longue histoire qui lie la vigne et le terroir de Montaigne.

« Depuis la fameuse Tour de son Château, il pouvait apercevoir la vallée de la Lidoire, petit affluent de la Dordogne sur sa rive droite, qui délimite aujourd'hui de façon administrative et bêtement viticole les vins de l'un et de l'autre bord. En fait, toute la ligne de côtes qui s'étend du Fleix à Saint-Michel de Montaigne se trouve en évidente continuité par rapport aux coteaux de Saint-Emilion et Castillon bordant la basse vallée de la Dordogne. » (Le Grand Bernard des Vins de France, 1987)

Le plateau de Saint-Michel-de-Montaigne, cœur de notre terroir de Montaigne, est bel et bien dans la continuité géologique et climatologique des fameux terroirs calcaires d'où est issue la plupart des grands vins de ces prestigieuses appellations.

Depuis l'acquisition du Château et de ses vignes en 1860, notre famille s'attache donc à produire des vins qui expriment les qualités de ce grand terroir. Ainsi, le célèbre auteur et éditeur bordelais Edouard Féret écrivait en 1903 : « Grâce à la nature argilo-calcaire de son sol, à un excellent choix de cépages et aux soins les plus parfaits apportés à la culture comme à la vinification, ce cru produit des vins rouges et blancs placés parmi les meilleurs de la contrée. »

Au cours des dernières décennies, nous avons souhaité préserver la diversité d'expression du vignoble de Montaigne. Notre production de vins rouges est ainsi complétée par celles de vin blanc sec et de vin blanc moelleux. Car nous savons que c'est ce dernier qui, de longue date, a construit la réputation de notre terroir !


Notre vignoble 


 

Nos vignes s'étendent sur 19,10 ha autour du Château. Elles sont réparties sur deux terroirs :

LE « PLATEAU » (12,50 HA)

Situé aux abords du Château et de nos chais, il est constitué de sols argilo-calcaires relativement profonds (1,50 mètre) qui reposent sur la roche-mère calcaire (Calcaire de Castillon). Cette configuration garantit une bonne régulation en eau de la vigne, sans excès en année humide, ni stress hydrique en année sèche.

La position dominante et dégagée de ce grand terroir garantit une très bonne ventilation et un excellent ensoleillement, ce qui favorise la maturité et la concentration de nos cépages rouges et blancs.

« PIDOU » ET « FAGNIARD » (6,50 HA)

Situé en contrebas du Château, c'est un terroir typique de pied de coteau de la région, constitué de sols argilo-calcaires peu profonds (80 cm environ) sur des molasses du Fronsadais.

Ce terroir plus frais nous permet de produire des sauvignons qui complètent parfaitement ceux, plus riches, produits sur le Plateau. C'est également un terroir intéressant pour le Merlot, cépage sensible aux excès de chaleur.

Afin de préserver la diversité qui fait la réputation de notre terroir, notre encépagement est composé de raisins rouges et de raisins blancs :

LES CÉPAGES ROUGES (74%)

Ce sont les cépages rouges traditionnels de la région : Merlot (6,80 ha), Cabernet-Franc (4,40 ha) et Cabernet-Sauvignon (3 ha). Les vignes ont plus de 40 ans d'âge moyen, gage d'un enracinement profond qui permet d'exprimer le potentiel de notre terroir.

C'est à partir de ces raisins que nous produisons nos deux Bergerac rouges « Tradition » et « Les Essais », et notre vin «  Rosé ».

LES CÉPAGES BLANCS (26%)

Notre encépagement est traditionnellement dominé par le Sauvignon blanc (3,90 ha). Assemblé avec le Sauvignon gris (1 ha), il constitue l'ossature de notre Bergerac Blanc Sec. Vendangé à plus haute maturité, et complété par une touche de Sauvignon gris, il donne notre Côtes-de-Bergerac Blanc Moelleux.

NB : Nos chais ne sont pas ouverts à la visite.

Nos vins rouges 


Notre vendange égrappée est vinifiée en cuve. Afin d'extraire les arômes, la couleur et les tanins qui assureront le style et le potentiel de garde de nos vins, des remontages réguliers sont réalisés pendant 8 à 10 jours.

Selon le millésime, la cuvaison (fermentation alcoolique et macération) dure 2 à 3 semaines. Pour chaque cuve, nous réalisons une légère saignée qui permet l'élaboration de notre Vin Rosé.

Ensuite, nous soutirons les vins de goutte et constituons des lots pour chaque cépage (Merlot, Cabernet-Franc et Cabernet-Sauvignon), en tenant compte également de leur provenance (Plateau ou Pied de coteau) et de l'âge des vignes. Les vins de presse sont assemblés et conservés dans une autre cuve à part : ils apporteront plus tard le « grain de sel » qui donnera du relief à nos assemblages.

L'élevage démarre en cuves, où chaque lot réalise sa fermentation malo-lactique avant le printemps.

A la fin du printemps suivant les vendanges, et après de nombreuses dégustations, nous procédons aux assemblages de nos deux cuvées :

TRADITION : « STRUCTURE ET FRAÎCHEUR DU TERROIR DE MONTAIGNE »

Les lots sont assemblés et constituent notre cuvée Tradition. Elle est élevée encore une bonne année en cuve. L'assemblage de cette cuvée est à l'image de l'encépagement en raisins rouges de notre domaine : 45% Merlot, 35% Cabernet-Franc et 25% Cabernet-Sauvignon.

La cuvée Tradition peut être appréciée jeune grâce à un bon carafage ou idéalement au bout de 8 à 10 ans. Dans les millésimes les plus favorables, sa garde peut atteindre 20 ans.

LES ESSAIS : « LA FORCE DE NOTRE TERROIR AVEC UN SUPPLÉMENT DE FINESSE ET DE COMPLEXITÉ »

Certains de nos meilleurs lots sont sélectionnés pour notre grande cuvée Les Essais. Après assemblage, cette sélection bénéficie d'un élevage supplémentaire de 10 à 12 mois dans des fûts récents de 300 litres, qui affinent la structure du vin et apporte davantage de complexité aromatique. Pour préserver le style de cette cuvée, nous veillons à maintenir chaque année un assemblage d'environ 60% de Merlot et 40% de Cabernet Franc/Cabernet-Sauvignon.

La cuvée Les Essais est délicieuse jeune mais elle gagnera en complexité et en suavité avec 8 à 10 ans de conservation dans une bonne cave.

Nos vins blancs 


Pour conserver toute la fraîcheur du fruit, nous vendangeons nos cépages blancs tôt le matin.

BLANC SEC 

Pour notre vin blanc Sec, nous vendangeons des sauvignons blancs et les sémillons alors qu'ils conservent une bonne acidité et atteignent 12 à 12,5 degrés d'alcool potentiel.

Après environ 3 heures de pressurage, les jus sont débourbés en cuve pendant 24 à 48 heures afin de ne conserver que des lies fines. Selon les millésimes, la fermentation alcoolique dure de 1 à 3 semaines.

Nous obtenons un vin sec et soyeux, avec des notes fraîches et fruitées (agrumes principalement). Afin de préserver toutes ces qualités, notre vin blanc sec est mis en bouteilles dès le printemps suivant la vendange. Il se consomme dans les 5 années suivantes.

BLANC MOELLEUX

La réputation des vins moelleux de Montaigne est fort ancienne. Pour perpétuer cette noble tradition, nous vendangeons plus tardivement des sauvignons blancs et des sauvignons gris de manière à ce que leur concentration en sucres atteigne un potentiel de 14 à 15 degrés d'alcool potentiel.

Après environ 3 heures de pressurage, les jus sont débourbés en cuve pendant 24 à 48 heures afin de ne conserver que des lies fines. Selon les millésimes, la fermentation alcoolique dure de 1 à 3 semaines.

Nous obtenons un vin moelleux, d'un équilibre frais et gourmand (12 degrés d'alcool et 45 g/L de sucres résiduels), avec de délicates notes de fruits exotiques. Il est mis en bouteille dès le printemps suivant la vendange. Il peut se consommer « sur son fruit » dans sa jeunesse et quelques années en cave lui permettront de développer sa complexité aromatique.

Notre rosé 


Les moûts des saignées réalisées lors de la vinification de nos vins rouges fermentent en cuve pendant 1 à 3 semaines selon le millésime.

Nous obtenons un vin de style « claret » avec une robe rosée foncée, une bouche avec une légère structure et des arômes intenses de fruits rouges. Nous le mettons en bouteille au printemps suivant la vendange, avec un soupçon de gaz carbonique (léger perlant) qui renforce la sensation de fraîcheur apportée par ce compagnon des repas d'été.

Retrouvez nos vins dans la boutique